L'ARRIVEE D'UN CHIOT

Evénement heureux, parfois longtemps espéré par les enfants en particulier, l'arrivée d'un chiot au foyer familial entrainera aussi quelques bouleversements auxquels chacun doit se préparer.

Les enfants surtout doivent apprendre à respecter leur nouveau compagnon de jeu.

Pour assurer une bonne intégration dans le milieu familial, il sera en outre nécessaire d'instaurer peu à peu certaines règles.

Tout d' abord, rappelons que l' arrivée d'un chiot dans une nouvelle maison constitue pour lui une aventure et une source de stress; il est donc important de mettre en place des conditions qui lui réduisent cet état anxieux.

En meme temps, une éducation adéquate doit empêcher que la cohabitation ne se transforme en mésaventure et devienne source de regrets.

Il appartient au maitre de définir cette education, et de la mettre en oeuvre sans tarder, voire de la commencer dès les premiers jours pour certaines de ses composantes.

Ces deux principes, dont il faut souligner qu'ils sont indépendants de la race, de la taille et du sexe de l'animal, sont en partie contradictoires, et leur application doit donc faire l' objet d'un compromis.

LE LIEU DE COUCHAGE: de préférence un endroit calme sans trop de passage.

LES PREMIERS JOURS: En pratique il faut laisser le chiot explorer son nouvel environnement pendant les premiers jours après son arrivée. Il pourra ainsi faire connaissance visuelle avec les personnes, lieux, odeurs, et choisir les coins ou il préférera aller.

Il est primordial que les premieres relations avec votre chien soient positives et agréables pour lui. Elles vont s' établir par le bias de la nourriture, le jeu,la parole, et les contacts physiques et visuels.

Il convient dés l' arrivée du chiot, de déterminer ou il dormira et ou il mangera, et lui interdire l'accès aux points hauts tels que canapé, lit, fauteuils assez fermement. Si vous lui permettez de s' installer ou il veut "parce qu'il est petit", il sera impossible plus tard de le lui refuser.

LES PREMIERES NUITS:Les premières difficultés vont apparaitre la nuit. Le chiot vit en effet une situation traumatisante pour lui,il a quitté sa mère, sa fratrie, ses anciens maitres et lieux familiers, pour se retrouver en terrain totalement inconnu. Le chiot va s'isoler dans son coin, être agité, mal dormir, gémir. Vous pouvez donc les premiers jours le rapprocher de votre chambre, mais cette situation ne doit pas perdurer, au risque de ne plus pouvoir faire machine arrière.

LE TROUSSEAU DE BASE: Ecuelle et bol à eau, brosse ou peigne, collier, médaille portant l'adresse du maitre, la laisse, le couchage, les jouets.

Posté le 26/02/2016 par alex Home, Actualité 1475

Archives

Catégories

Derniers commentaires

Aucun commentaire